Vous êtes sur la page Nos services Pianos / Service 5* sur votre piano droit ou piano à queue

Patrice Scanavini, votre accordeur de pianos diplômé ASfp depuis 1983
Service d’accordage et d’harmonisation à Lausanne et environs mais également dans toute la Suisse Romande. Responsable technique de tous les instruments portant la marque FEURICH en Suisse depuis 2003. Ligne directe 0041792136201

Service spécial 5* pour votre piano à queue neuf ou usagé

Mon offre de service spécial sur votre piano à queue ou la petite histoire d'une solution apportée à un problème assez courant.
 
- Collaborant depuis des années avec les plus grandes marques et disposant des dernières techniques de travail actuellement disponibles dans le domaine de la maintenance et l'optimisation acoustique des pianos, je vous propose une véritable renaissance de votre instrument...
 
mais avant cela prenez la peine de lire ce qui suit...

Votre problème

Une histoire simple mais assez courante.
 
- un jour vous vous êtes décidé et vous avez craqué pour un instrument hors normes.
Ayant expérimenté des instruments plus modestes auparavant avec plus ou moins de satisfaction, l'idée de faire l'acquisition de "l'instrument d'une vie" et de faire le grand saut vous est venue à l'esprit progressivement.
Que ce soit d'occasion chez un particulier ou neuf dans un magasin réputé, vous avez finalement obtenu le fruit de vos sacrifices.
 
Le rêve concrétisé.
 
Les premiers instants furent sans doute des moments de grandes satisfactions du moins je l'espère...
Voir enfin ce magnifique piano chez soi, réaliser qu'on en est propriétaire, le toucher et le jouer autant qu'on le souhaite sont des moments inoubliables dans la vie d'un pianiste.
J'en sais quelque chose car depuis bientôt 30 ans que je pratique ce beau métier, j'ai assisté à pas mal de situations semblables.
 
Puis le temps passe et l'objet commence à montrer quelques petites faiblesses.
 
oh! rien de grave heureusement ... un petit craquement sur une pédale, une note un peu paresseuse ici, une autre devenue un peu nasillarde là...
 
L'accordeur est venu, il a réglé ça et tout va presque bien...
 
Malgré tout avec le temps, il subsiste en vous une déception, une petite frustration à peine avouée après chaque passage de l'accordeur:
 
- c'est bien Cool mais... c'est plus comme au début ... Triste...
 
En fait, vous avez la sensation que votre piano à rapidement "vieilli" alors que vous "savez" qu'un instrument de haut de gamme à tout le potentiel pour vous "enterrer" au niveau de sa durée de vie.
L'accord tient moyennement dans le temps alors que vous avez appliqué scrupuleusement les consignes que l'on vous a donné afin que votre précieux ne s'enrhume ou ne se grippe.
Mais le son est devenu plat, comme un peu voilé... un doux mélange de zingué-feutré-sourd et un peu fatigant. Les unissons battent lentement, les aiguës "pleurent" un peu et les basses sifflent bizarrement... bref vous avez la sensation que votre piano "avale" le son qu'il produit au lieu de le projeter comme il vous semblait que c'était le cas au début de votre rencontre...
 
Le rêve a lentement pris fin, que faire?
 
Changer d'instrument ?
Clamer et réclamer son insatisfaction au vendeur ?
Eplucher les forums en quête d'une info capitale?
Changer de technicien?
 ...
Vous avez réclamé, on vous a envoyé un technicien... ça n'a rien changé on vous en a envoyé un autre... c'est devenu pire... et
Vous ne savez plus que faire...

Ma solution

C'est maintenant que ce qui suit peut vous intéresser car je peux vous apporter "ma" solution.
 
J'ai à mon actif la préparation d'environ 800 pianos ces 10 dernières années dont 300 sont des pianos à queue. J'ai axé mes recherches ces vingt dernières années principalement sur la qualité du son et les multiples raisons internes et externes à l'instrument qui peuvent altérer cette qualité au fil du temps.
 
De mes recherches sont nées plusieurs solutions techniques appliquées à l'instrument 
 
 Je vous propose pour un résultat garanti à 100% sur un instrument en bon état, normalement usé, qui n'offrirait plus la qualité de son initiale de réaliser les opérations suivantes à l'emplacement où se trouve l'instrument :
 
Il n'est énuméré ici que les opérations de première importance.
- surfaçage fin des feutres de marteaux à hauteur de frappe
- mise à la corde ultraprécise de chacune des 88 notes
- réglage dans l'instrument du frappé de chaque marteaux à T 000
 
 
 
 
Note : la précision du point de frappe ainsi que la propreté du feutre au niveau de sa tangente lors du ponçage final, sont déterminants pour tous les paramètres qui définissent la sonorité globale de l'instrument. Ces réglages sont volatils et sont à reprendre régulièrement. Une reprise régulière peut être faite lors de chaque accord bisannuel sans occasionner de frais supplémentaires.
 
- réglage fin du moment d'échappement, retombée et double échappement
- Stabilisation préalable de l'instrument par un premier accord dit de "stabilisation" 440hz/442hz selon demande.
 
 

Lors des opérations d'harmonisation chaque marteau est traité individuellement. Tous les paramètres qui entrent en jeu dans la production d'un son de haute qualité sont rectifiés manuellement.

Note: L'accord de "stabilisation" est une technique différente des accords qui seront pratiqués par la suite. Pour que la stabilisation du chevillage soit effective et durable, la régularité et la nature du geste pratiqué par l'accordeur sont déterminants. Ce geste est acquis avec l'expérience cumulée de plusieurs centaines d'accords pratiqués sur des instruments différemment construits. Tous les constructeurs appliquent pratiquement les mêmes techniques de construction chevilles/sommiers néanmoins des différences au niveau des matériaux choisis et de l'âge de l'instrument nécessitent de la part de l'accordeur une prise de décision quant à la méthode à appliquer de cas en cas.
 
Suite des opérations
- harmonisation globale, égalisation des passages
- traitement spécial des jonctions feutre/bois des marteaux pour une amélioration/récupération de la dynamique
- 2eme accord
Note: une tête de marteau est un objet beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Le feutre est le plus souvent pressé à chaud. La couche directement en contact avec la presse est en principe éliminée par ponçage en usine. En effet, il n'est pas souhaitable que cette dernière soit en contact avec la corde. Malgré cela on peut constater sur bon nombre de pianos neufs que cette opération de ponçage préliminaire à soit été négligée en partie ou totalement. Le feutre  qui est à la base une bande plate, est enroulée puis collée sur un noyau en bois, deux agrafes complètent cet assemblage pour garantir sa fixation dans le temps. Si l'on compare la tête de marteau vue de profil à une horloge on comprendra assez facilement que les zones situées à 9h et 15h sont en fait des zones ou la jonction feutre/bois est dépressionnaire car le collage subit une forte contrainte qui tend à éloigner le feutre de son noyau. Ce phénomène s'il est très bien contenu à neuf s'accentue avec l'utilisation et les chocs répétés du marteau sur la corde. Il s'ensuivra une perte d'énergie engendrant une sonorité qui aura tendance à devenir dure par déport de la tension sur le point de frappe. Ensuite les sillons creusés par l'usure de la surface du point de frappe affecteront la netteté du son et sa précision. La plupart des accordeurs/harmonisateurs lorsqu'ils interviennent sur une sonorité durcie par ce phénomène piquent généralement dans la zone devenue dure (10h-14h) après ponçage avec un résultat plus ou moins réussi caractérisé par un son plus doux mais aussi ayant perdu une part de sa dynamique originale. Il est nécessaire également de "traiter" par une technique adaptée la cohésion noyau de tête/feutre pour que le son retrouve sa dynamique et ainsi que l'instrument retrouve sa capacité de projection sonore.
Suite et fin des opérations
- 3eme accord final*
- constat des résultats obtenus, tests et dernières petites mises au point avec le pianiste.
 
* avant ce dernier accord il est demandé au pianiste de "désaccorder" son instrument en jouant le plus énergiquement possible durant 5 à 10 minutes.

Tarifs et rayon d'intervention

Prix des opérations énumérées ci-dessus :
 
- Piano droit dès Frs 960.-
- Piano à queue dès Frs 1260.-
- Pose du stabilisateur acoustique SST122® Frs 490.-
 
Note importante
Si vous souhaitez connaître le prix d'autres interventions courantes sur votre instrument, ceux-ci seront établis gratuitement lors de l'intervention de base consistant à accorder votre instrument, car le plus souvent il est nécessaire d'évaluer l'état technique du chevillage ainsi que la capacité de l'instrument à tenir correctement l'accord avant de procéder à toutes autres réparations ou réglages.
 
 
Pour plus d'informations à ce sujet, veuillez me contacter directement durant les heures de bureau de préférence l'après-midi au 079 213 62 01.